A propos

Notre histoire

"Il Poggiale, l’une des plus anciennes et des plus belles villas de San Casciano, se dresse sur ses vieux murs robustes, au sommet des collines Argiano, le long de la Via Empolese. Du côté des jardins de la maison, se trouve un élégant portique avec des colonnes de style toscan, tandis que les portes et fenêtres sont décorées de pierres de naturellement et purement Renaissance. "
                                                                                            L'historien Gaspero Righini,“Chianti Classico”

    En 1408, la famille Corsini fait l'acquisition de la Villa il Poggiale vendue par Jacopo d’Agostini Martini. La vente est enregistrée et la Villa entre dans l’histoire écrite. À travers les siècles qui suivent, la Villa passe de main en main bon nombre de fois, appartenant à l’Église comme à la famille Ricasoli-Rucellai.

    D'un point de vue structurel, l’architecture reste largement authentique. Les parties les plus anciennes de la maison sont la cour centrale et le puits, la façade et sa Loggia Renaissance, la “pietra serena” typiquement Florentine ainsi que des encadrements de portes et fenêtres qui datent du 16e siècle.
   
    Dans les années 1800, de superbes fresques dans le style Grotesque de la Renaissance ont été ajoutées à la décoration intérieure qui comprend également des portes peintes. Les propriétaires actuels ont commencé un projet de restauration en 2001 qui a rigoureusement préservé l’élégance du manoir historique et l’atmosphère d’une maison de famille dans un hôtel toscan moderne.

La famille   
   
    La Villa, à travers ses multiples incarnations, y compris la dernière, un hôtel Chianti, est résolument restée un foyer familial avant toute autre chose. Lorsque nous étions jeunes, Villa il Poggiale était le centre de notre joyeux univers. Tandis que la jeune génération s’amusait, notre père écrivait sans relâche des livres de droit international  dans une pièce silencieuse et notre mère supervisait son domaine dans un style plutôt volubile, conversant avec les enfants et les chiens alors qu’elle s’occupait du jardin et y faisait de la poterie.


    Irrémédiablement, la vie suit son cours et vint le jour inévitable où nos parents ne furent plus là. Leur absence ne nous a rendus que plus déterminés à remplir une nouvelle fois la maison d’invités venus du monde entier, un retour à cet âge d’or qui nous tient toujours à cœur.
  
    Chaque invité est comme chez lui à l’hôtel Chianti de la Villa il Poggiale ; chaque invité peut goûter une partie de cette paix et de ce bonheur paradisiaque de notre enfance.